Qu'est- ce qu'une bonne commande ? Restitution atelier 30/06/18

De Superville

Restitution de l’atelier __ samedi 30/06/18 après-midi, Roubaix, La Condition Publique

Qu’est-ce qu’une bonne commande ? / Qu’est-ce qu’un bon commanditaire ? Qu’a-t-on à offrir et à mettre en partage ?

Passer en revue les différents types de commandes Pour des collectivités, les Sociétés Publiques Locales d’Aménagement, les Aglos, Les organismes sociaux et culturels, etc. Marchés publics, appel d’offre, accords cadres, AMI, etc. De nouvelles formes de commandes liées à de la préfiguration, de l’urbanisme transitoire sont de plus en plus déployés en dévoyant parfois les enjeux initiaux. Cas de commandes compliquées lorsque le commanditaire est un promoteur privé – risque d’utilisation et d’instrumentalisation du projet au bénéfice de la spéculation foncière ou autre. Risque de travailler beaucoup avec peu de moyens cohérents mis en face, peu d’harmonisation des tarifs entre structures.. Y a-t-il un risque de dumping social sur la question de l’urbanisme transitoire par excès d’optimisme et de motivations ? Importance de déconstruire le mythe pour les plus jeunes arrivant sur le marché + retravailler le fondement des actions / ou Faire en conscience et valoriser lorsque l'on "offre" un projet à un commanditaire

Idées pour action : • Proposition de travailler un Atlas des différents types de commandes –> état des lieux subjectifs des différents lieux, marchés potentiels.

• Comment définir un Go / No go pertinent en interne dans les structures, pour la réponse aux consultations et appels d’offres. Critères à poser ex) éthiques : le sens, la rentabilité, la visibilité, les effets leviers possibles – les sites laboratoire, le désir, etc.

• Analyse et évaluation de commandes passée = proposer de lister les pathologies des commandes (à la manière de l’ANPU) et des différentes maitrises d’ouvrage. Répertoire des commandes toxiques (une black liste des commanditaires ?)

• Proposition d’évaluer de manière plus pertinente les commanditaires => les noter dans le wiki ? Travailler des grilles d'évaluations (le fond-la forme) / Forcer à plus de transparence, etc

Se donner du poids dans la négociation (bras de fer associant parfois plusieurs structures) Sortir du transitoire pur et construire la ville de demain avec les mêmes outils.

• Travailler l’utopie de la commande, la commande rêvée, Devenir moA pour être nos propres commanditaires

• Sortir du calendrier politique => faire pression et se réaffirmer comme prescripteurs de la commande, convaincre de nouvelles générations de techniciens, positionner la rencontre à tous les niveaux

S’inspirer d’autres champs professionnels pour mutualiser des moyens, exemple des coopératives agricoles etc.